!! DERNIERS JOURS POUR S’INSCIRE !!

Se régénérer. Yoga & Body Mind Centering

Entre Rennes et Saint-Malo, à la campagne, dans un lieu calme dédié à la pratique du Yoga.

Un vrai temps de pause pour se régénérer au cœur de l’automne. 
Apprendre à écouter et à mieux respecter son rythme personnel.
Trouver l’équilibre dans sa vie quotidienne et éviter l’épuisement.

Les journées s’articuleront entre pratiques, connaissances, échanges et explorations :

  • Méditation 
  •  Yoga régénérateur et doux adapté au corps féminin
  • Exploration somatique, Body Mind Centering
  • Connaissance du système nerveux et des cycles féminins

Parce que prendre soin de soi passe aussi par une bonne alimentation, les repas bio et végétariens seront préparés sur place par Daria de Namoovert

Les intervenantes et leurs pratiques :

Lucie Cavey formée au yoga de la femme et yoga régénérateur accompagne les femmes à mieux se connaître et prendre soin de leur corps en prenant conscience de leur écologie féminine.

Morgan Davalan enseigne le mouvement organique et le BMC®. Dans son enseignement elle propose un chemin d’exploration sensible et authentique du corps et de l’esprit pour devenir l’acteur de l’harmonisation de son chemin de vie. www.mouvementorganique.org

DATES / HORAIRES : Du samedi 9 novembre 10h au lundi 11 novembre 17h.
LIEU : Le Kairn, à l’Hotel Harel, La Chapelle Chaussée.

TARIF  : frais pédagogique : 250 euros. Frais d’hébergement et nourriture : 125 euros.

Hébergement en dortoir ou chambre partagée avec des lits individuels. Pension complète biologique et végétarienne préparée sur place. Groupe limité à 10 personnes.

Vous avez des questions ?
contact@happykorpo.com

Vous souhaitez réserver votre place ? Inscrivez vous maintenant en ligne ici.
Paiement d’un acompte de 100 euros.

Règles douloureuses, symptômes prémenstruels, endométriose… comment le yoga régénérateur peut-il nous aider ?

Yoga régénérateur, "La Reine"
Supta Baddha Konasana ou La Reine

Le yoga régénérateur nous apprend à ralentir en nous invitant à nous déposer dans des postures allongées, soutenu.e.s par des couvertures, coussins et autres accessoires.
Pendant la période avant et pendant les règles, si nous prenons le temps d’écouter notre corps, nous avons souvent besoin de diminuer le rythme de nos activités et de rester avec nous même (la fameuse envie de rester seule et tranquille sous sa couette !)

Le yoga régénérateur en nous permettant de plonger dans un moment d’introspection profonde est une pratique tout à fait adapté à cette période de notre cycle. Faire une véritable pause va profiter à tout notre organisme. Nous offrir l’espace temps pour nous mettre à l’écoute de notre bio-rythme personnel.

En créant les conditions (confort, silence, pénombre) pour passer en mode parasympathique, la pratique du yoga régénérateur va en effet permettre à tout l’organisme de se régénérer. Il peut ainsi prévenir ou soulager les douleurs liées aux cycles.

Certaines postures sont particulièrement propices car elles vont favoriser une bonne circulation sanguine dans l’utérus, calmer le système nerveux, ou encore soulager les tensions dans l’abdomen ou le bas du dos.

Vous pourrez expérimenter ces postures lors du stage « Cycles douloureux, yoga et naturopathie à la rescousse ! » que je co-animerai avec Stéphanie Pontin naturopathe spécialiste des cycles féminins le samedi 12 octobre à Yoga Shala à Rennes.

VIPARITA KARANI, une posture de yoga régénérateur à tester pendant les vacances

Voici une posture de Yoga régénérateur qui pourra vous accompagner quelques soit vos vacances – calmes, sportives, exploratrices ou cocooning, caniculaires ou plus fraîches … et que vous soyez enceinte ou non.
 
En effet, « Viparita Karani » de son nom originel ou la posture des jambes contre le mur a de nombreux bénéfices sur l’organisme.  

Pour mieux vivre les grosses chaleurs, les longs voyages ou les grandes aventures comme la grossesse  : 
– elle facilite la circulation sanguine et plus particulièrement le retour du sang veineux.
– elle allége la sensation de jambes lourdes
– elle réduit les effets du décalage horaire

Pour mieux respirer, mieux digérer : elle libère la respiration dans tout le buste
– elle stimule le système digestif

Pour récupérer des efforts physiques, soulager les maux de dos  : 
– elle réduit la fatigue musculaire
– elle soulage particulièrement les douleurs du bas du dos

Pour calmer les cogitations mentales, lutter contre les insomnies  :
– elle calme le système nerveux et l’activité cérébrale
elle favorise l’endormissement

1.
2.
3.
4.

Comment pratiquer ?
Comme sur l’explication en photos ci-dessus :  installez d’abord tapis et couverture, puis allongez vous sur le côté au bord de la couverture, les isscions (le bassin) contre le mur.
Ensuite, faites une rotation pour vous retrouvez face au mur, allongez vos jambes, rapprochez les et ajustez votre posture si besoin.
Vous pouvez mettre les bras en chandelier (ce qui va permettre d’ouvrir la région du coeur et de la cage thoracique) ou les baisser plus près du buste si c’est plus confortable pour vous. 

Vous pouvez pratiquer cette posture comme ici au sol ou sur votre lit s’il n’est pas trop moelleux. 

Couvrez vous d’une couverture si vous le souhaitez, fermez les yeux – vous pouvez aussi utiliser un coussinet de relaxation pour les yeux ou un masque de voyage. 

Pour sortir de la posture, reprenez les mêmes étapes à l’envers et prenez un temps allongée sur le dos ou sur le côté avant de vous redresser complètement.

Quelle durée ? 
Selon le temps que vous avez et votre ressenti vous pouvez rester dans la posture entre 3 et 15 minutes. Laissez le temps à votre corps de se déposer dans la posture, sentez le poids de votre bassin et votre buste dans le sol mais aussi la légèreté dans vos jambes. Laissez vous ensuite simplement bercée par vos sensations et votre souffle.
Ne restez pas dans la posture si elle devient inconfortable.
N’hésitez pas à la répéter plusieurs fois dans la journée si vous avez envie. 

Les conditions pour profiter des bienfaits :
Pour profiter pleinement de cette posture régénératrice, choisissez un lieu où vous ne serez pas dérangée.  Privilégiez le silence et éteignez ou mettez en veille tous les appareils électriques susceptibles de faire du bruit. 
Et si c’est possible : fermez les volets, tamisez la lumière, couvrez vous les yeux pour une détente plus profonde ! 

Les adaptations :
Si la position du bassin contre le mur jambes tendues à angle droit ne vous convient pas, vous pouvez essayer une ou plusieurs des adaptations suivantes : 

  • rajoutez des couvertures sous votre buste et/ou votre bassin en faisant en sorte de créer une pente douce, le bassin devant être plus haut que le haut du corps.

et/ou 

  • espacez votre bassin du mur, vos jambes formant un triangle avec le mur. 

Si vous ressentez des picotements dans les jambes ou les pieds : 

  • fléchissez vos genoux, pieds à plat sur le mur, en éloignant votre bassin pour former 1 angle droit. 

ou

  • ouvrez vos jambes et ramenez vos plantes de pied l’une contre l’autre (comme la posture du papillon)

Les contre-indications : 
Viparita Karani, comme toutes les postures inversées n’est pas conseillée pendant les règles, plus spécialement si vous avez des règles douloureuses et si vous souffrez d’endométriose car le sang ne peut plus s’écouler librement. 
Elle est contre indiquée également si vous avez des problèmes oculaires (par ex. glocome) ou des douleurs aux cervicales. 
Si vous êtes enceinte, vous pouvez pratiquer cette posture tant qu’elle est confortable pour vous. 

Je vous souhaite une belle pratique ! 

P.S. : Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à partager cette posture avec eux, pour un retour au calme par exemple ou un moment de détente en famille !